PAS D’INTERMÉDIAIRE

ACHETEZ EN DIRECT

PARTAGE DE LA NÉGOCIATION

NOUS SOMMES RÉACTIFS

21 000 VÉHICULES EXPORTÉS DEPUIS 1995

Magazine / Ford Model 18

La légende du Model 18, Ford laisse une empreinte à jamais

Afficher les filtres
La légende du Model 18, Ford laisse une empreinte à jamais


La concurrence dans le domaine automobile était rude dans les années 30 :
Chrysler développait sa gamme avec Dodge, Desoto, Plymouth, quant à Général
Motors, son registre était enrichit par Chevrolet, Pontiac, Oldsmobile,
Buick et Cadillac. Ford en 1932, qui profite uniquement de Lincoln pour son
grand luxe, déploie alors en réponse son V8 de série à faible coût qui va
marquer l’histoire de l’industrie automobile américaine. Il s’agit du Model
18 qui va faire de l’ombre au Model B et ses 4 chétifs cylindres en ligne.


Le Model 18 qui remplace sublimement le désuet Model A : son look moderne
singeant la Lincoln et son confort réponde à une demande cruciale de la
clientèle désireuse de plus de luxe à l’époque. Le V8 Flathead incorporé au
bolide pour seulement 50 dollars en sus rajoute la puissance nécessaire à
faire de cette voiture une légende appréciée de tous les Rodders. Le
contexte économique est pourtant désastreux après le krach de 1929 et la
chute vertigineuse de près de 50% de production, le pari est risqué pour
Ford de lancer sur la chaine industrielle cette motorisation V8 à prix
dérisoire.


Alors que Général Motors propose des V8 à partir de 1000 dollars minimum
pour ses Pontiac, beaucoup jugeait Ford comme insensé de lancer cette
production et pourtant cette décision s’annonce plus que gagnante, encore
vingt après le Flathead aura une renommée retentissante.


L’idée avait germée quelques années auparavant quand les ingénieurs
buchaient déjà sur les directives de conception du V8 à l’inclinaison de
90°, sur l’injection préconisée de l’huile dans le moteur sans pompe et à
un système d’allumage directement relié à l’arbre à cames ; les tests
effectués pendant trois années et l’attente d’une conjecture meilleure (la
dépression stagnant) ont permis après nombreuses réflexions et les
modifications d’usine gardées en secret, la sortie historique du Model 18.


Le 31 Mars 1932, deux jours après les réclames dans la presse, la société
est bouleversée par cette révolution qui permet la création de plus de
30000 postes. La relance de l’économie passe par l’ingéniosité de Henry
Ford. L’étendue de la gamme est faramineuse ; du roadster 2 places ou 4
places, de la Phaeton 5 places, du coupé 2 ou 4 places, du coupé Sport, des
berlines Tudor et Fordor 5 places possibles en version Deluxe s’ajoute
encore le coupé Victoria, le cabriolet, la berline décapotable et le break
8 places : en tout 17 variations sont imaginables pour ce Model 18 dont le
prix fluctue entre 460 $ et 650 $.


L’habitacle est pourvu d’une avancée technologique avec le premier
verrouillage antivol quand la clef n’est plus présente, toujours
d’actualité ! Un panneau acajou, des perles ornant le magnifique compteur
ovale, de la laine fine, une sellerie cuir, tel est le package Ford qui
divulgue un luxe évident.


L’espace, le bruit amenuisé des 65 chevaux (annoncés mais 70 réels) et
l’absence de vibration rajoute au confort. Seulement quelques jours
suffisent à remplir un carnet de commande impressionnant : 200000 Model 18
sont désirés. Un problème de livraison se vite fait ressentir, les délais
grandissant rapidement, les concessionnaires avisés sont réticents à céder
leurs modèles d’exposition.


Avec ses 223763 unités vendues dont plus de 20000 en dehors des Etats-Unis,
le Model 18 qui a généralisé le V8 et stimulé nombres de pilotes (voiture
pace-car, Indianapolis Speedway ou course de côtes) sera de nouveau
remplacé par le Model 40 en 1934 malgré ses ventes assez imposantes
(pourtant loin du million espéré par Henry). L’ironie voudra que ce modèle
conçu au berceau pour un des coûts les plus bas du marché s’arrache aux
enchères encore aujourd’hui pour plus de 200000 dollars dans des états pas
toujours glorieux. Des carrossiers ont copié en fibre de verre la structure
originelle pour remédier au sacerdoce. Il vrai qu’une certaine
intemporalité prédomine sur la souche du Modèle 18.