PAS D’INTERMÉDIAIRE

ACHETEZ EN DIRECT

PARTAGE DE LA NÉGOCIATION

NOUS SOMMES RÉACTIFS

21 000 VÉHICULES EXPORTÉS DEPUIS 1995

Interview du président de Skillter

Chris Doumaiselle

Quelle est votre histoire / parcours ? Quelles sont les particularités de votre concession/parcours/employé(s) qui rendent celle-ci si singulière ?

Amoureux d’automobiles de la première heure, j’ai choisi d’en faire ma carrière dès le début des années 90. J’ai d’abord commencé par l’export de pièces détachées depuis les USA, puis me suis positionné sur le créneau des véhicules américains. Depuis j’ai tissé un vaste réseau de partenaires, concessionnaires automobiles et transporteurs aux USA et suis devenu en vingt cinq années un acteur incontournable de ce marché. Installé à Los Angeles, j’aide les Français à acheter le véhicule de leur rêve en direct aux USA aux même conditions que les américains. Mon équipe opère depuis la Floride et la Californie pour organiser la logistique d’exportation de véhicule vers l’Europe. Nos clients apprécient notre réactivité et nos tarifs avantageux.


images chris doumaiselle

Comment définissez-vous un entrepreneur modèle ? Comment vous définissez-vous en tant qu’entrepreneur ? Quels ont été vos axes d’évolution depuis votre création ?

Pour moi un entrepreneur modèle est avant tout quelqu’un de charismatique avec une vision claire du futur qu’il partage avec ses équipes. En tant qu’entrepreneur je suis à l’écoute de mes équipes et de mes clients et essayes au maximum d’intégrer mes collaborateurs aux phases de développement de notre modèle et de nos systèmes d’information. Depuis notre création nous avons beaucoup évolué tant en matière de stratégie marketing, que de logique entrepreneuriale et bien sûr en volume de personnel. Aujourd’hui nous gardons le cap et maintenons nos axes de développement en vue d’étendre nos activités à l’échelle internationale.

images chris doumaiselle

Quels événements ont le plus marqué votre carrière entrepreneuriale ? Quel en a été l’impact sur votre vision d’entreprise ? Comment voyez-vous le futur de votre société (projets, partenariats, nouveaux locaux, actualité...) ?

J’ai d’abord été choqué par le manque de professionnalisme dont font preuve certains professionnels du secteur. ayant au départ fait appel à l’un d’entre eux pour importer un véhicule, je me suis vite rendu compte de manque de sérieux de cette profession, cela a donc motivé en premier lieu mon entrée sur ce marché. Par la suite, en tant que visionnaire, j’ai été beaucoup copié par de toujours plus nombreux concurrents, cela a été un véritable moteur au quotidien pour toujours se démarquer de la concurrence par le succès et l’innovation. Tout cela aura eu pour effet de me rendre plus fort en me confortant dans l’idée d’être sur la bonne voie. Depuis, deux décennies nous avons bien pérennisé nos affaires et continuons notre processus de développement à l’international.

Quelles sont les valeurs de votre société ? Son ADN ? Comment accompagnez-vous au quotidien vos collaborateurs à se dépasser ?

Mes valeurs reposent avant tout sur le rêve que je permet à chacun de réaliser. C’est un univers très particulier constitué de rêveurs et de passionnés qu’il faut parfois ramener au réel pour éviter que leur rêve ne se change en cauchemar. Mon équipe et moi-même garantissons donc à tous nos clients un sérieux sans faille et des conseils avisés pour leur permettre de mener à bien leurs projets sans surprise et dans les meilleures conditions possibles. Je veille personnellement à ce que mes collaborateurs partagent ma vision et qu’il fasse preuve d’écoute et de réactivité.

Présentez-nous votre entreprise. En quoi celle-ci se positionne comme un acteur incontournable du digital et/ou de l’innovation ? Autrement, comment l’avez-vous fait évoluer dans ce sens ? Décrivez-nous votre stratégie digitale et/ou d’innovation. Quelle est votre valeur ajoutée ? En quoi cela vous apporte un positionnement différent ?

Skillter est le premier moteur de recherche de voitures à vendre aux USA. Avec plus de 6 millions de véhicules annoncés, il constitue une alternative de choix aux personnes désireuses d’accéder à un marché automobile de grande ampleur, offrant une diversité inégalée. Notre système d’information est à la pointe de l’innovation car il utilise les meilleures technologies du moment pour garantir à nos usagers la meilleure experience d’utilisation possible. De part sa simplicité, sa diversité et ses performances hors du commun. Mes collaborateurs techniques sont issus des meilleures universités et ont un solide bagage opérationnel, leur permettant de mener à bien des projets ambitieux et novateurs.


images chris doumaiselle

Quels sont vos outils digitaux favoris ? Quel en est l’impact sur l’organisation de votre entreprise ? Sur son offre ? Sur sa croissance ? Sur vos clients ?

Je fais le choix de privilégier nos propres outils : notamment le portail Internet skillter.com et l’application mobile, tant ils répondent parfaitement aux besoins de la clientèle. Ayant analysé ce marché depuis plus de vingt ans, je sais parfaitement répondre aux attentes des utilisateurs. Skillter est bien évidemment également présents sur les réseaux sociaux, notamment via la chaîne youtube Skillter Officiel qui regorge de reportages de qualité. Les clients apprécient nos outils et nous aident à les améliorer quotidiennement de part leur retour d’experience. Leurs témoignages sont d’ailleurs accessibles via nos sites, notre chaîne Youtube et notre page d’avis vérifiés sur Trust Pilot.

images chris doumaiselle


Quels sont les nouveaux outils ou innovations que vous prévoyez d’adopter ou que vous avez adopté récemment ? Quelles actions concrètes avez-vous mené ? Comment formez-vous et impliquez-vous vos collaborateurs ?

Je tâche de maintenir l’entreprise en tête du peloton en apportant continuellement un lot d’innovations au modèle économique et technologique. avec mon équipe, nous faisons évoluer sans cesse les outils et le moteur de recherche de skillter.com pour offrir toujours plus d’offres de qualité à nos clients ainsi qu’une experience d’utilisation à la hauteur de leurs attentes. J’apporte également un soin particulier aux choix des partenaires afin de ne proposer que des annonces présélectionnées de qualité.

Côté innovation et futurs projets, quelles sont vos ambitions pour l’avenir ? Comment pensez-vous rester performant et pertinent dans ce domaine en constante évolution ? D’après vous quels sont les leviers de croissance et les clés de réussite pour l’avenir ?

En maintenant une dynamique d’innovation au sein de mes équipe, je fais perdurer l’essence même d’un projet que la plupart des concurrents ne se contente que de s’inspirer. Nous sommes en quelque sorte le Apple de l’automobile américaine, toujours copiés mais jamais égalés. En sommes, ma volonté est de maintenir Skillter à la première place de ce marché en m’appuyant sur une équipe de véritables experts passionnés que je paye très bien, car je suis persuadé que tout travail mérite salaire et que je fais le choix personnel d’affirmer que tout le monde doit être gagnant.


images chris doumaiselle
images chris doumaiselle
images chris doumaiselle
images chris doumaiselle

A ce jour on comptabilise plus de 21000 voitures exportées, et chaque année on progresse de 15%

images chris doumaiselle
images chris doumaiselle
images chris doumaiselle
images chris doumaiselle
images chris doumaiselle
images chris doumaiselle
images chris doumaiselle

Mon parcours en 26 ans de métier

Depuis mon très jeûne âge je suis passionné, ça à commencé a l’âge de 8 ans, je collectionnais les miniatures de voiture anciennes et j’ai demandé à mon père de m’acheter le magazine Nitro et chrome et flamme à l’époque, ma première voiture a été une Simca 1000 Rally 2 que j’ai acheté à l’âge de 14 ans.

Je travaillais la terre chez mon grand père et avec les sous qu’il m’a donné j’ai pu acheter ma première voiture, ensuite j’ai eu des 2 CV à 17 ans, 205 GTI , Golf GTI, Mercedes 290, BMW 318 et a 19 ans je me suis acheté ma première américaine aux Etats Unis, c’était une Pontiac Trans Am de 1988, c’était la pire expérience que j’ai vécu, elle est arrivée bien abimée, le transitaire ne m’avait pas recommandé de prendre un container, si je l’avais su j’aurai payé ce supplément.

images chris doumaiselle

Je l’ai amenée dans une carrosserie et on m’a pris pour un américain, son devis était de 45 000 Francs pour changer la vitre arrière, quelle blague ! Je suis allé aux Etas Unis et j’ai acheté une malle complète avec la vitre, son prix était de $ 250, je l’ai rapatriée sur palette, payé les taxes, je m’en suis bien sorti et grâce à cette mauvaise expérience je suis reparti au états Unis et j’y suis resté.

Sans parler anglais j’ai monté ma première société de pièces détachées, ça n’a pas été facile mais j’y suis arrivé. La première inscription au registre du commerce aux Etats unis était gratuite ! Un pays qui sait parle au peuple :-) ... Internet n’existais même pas et pour me faite connaitre je faisait de la publicité dans les magazines Tops Car & Nitro... en 1995 je faisais plus de $ 30 000 de pièces détachées par mois ! C’était un joli succès, j’ai connu des haut et des bas en apprenant le métier sur la tas, j’ai connu des transitaires véreux en France, et j’en ai subi les conséquences ! Je dédouanais des véhicules a un valeur minime comme il se fait aux états Unis, mais en France c’est considère de fausses factures, j’ai eu amende douanière, maintenant quant un client me demande de dédouaner sur une facture allégée, je leurs dit “ suivez mes conseils “ soyez honnête car ça ne vaut pas le coup, payer vos taxes et vous serez tranquille avec vous même , le transitaire en France aurait du m’avertir ! Ça aurait éviter des soucis et une amende !

images chris doumaiselle

Les années s’enchainent, en 1995 je commence ma société d’export de véhicule car tout le monde m’en demande, j’ai exporté plus de 300 Mitsubishi 300 GT VR4 - 300 ZX Nissan, Toyota Mr2 Turbo et en 1995 le Pickup Dodge est sorti et j’ai exporté plus de 500 Ram en France & Belgique..., à cette époque j’avais a peine 25 ans, je commençait à collectionner les corvette C3 de collection, je les achetais $ 4500 et on les vendais en France 45000 francs, j’en ai exporté plus de 1000 ! les mustang était au même tarif et j’en exportait autant, elle se vendaient au prix 49000 francs.

A l’époque la logistique n’existait pas, il y avait que AmeriCarCenter et American city qui vendait sur stock, je suis la personne qui a inventé la logistique d’export, ça n’existait pas a cette époque, depuis, je m’occupe du transport du vendeur au terminal et du terminal jusqu’au Havre ou jusqu’au domicile du client, depuis 1995 j’ai exporté plus de 21 000 véhicules et je suis le seul exportateur qui se montre sur les salons, je suis une homme honnête, sérieux et je ne dois rien à personne, au contraire je vais a la rencontre des client chez eux et je demande au client si il est heureux de sa commande.

Je suis propriétaire du site skillter.com, et j’exporte en France & Belgique & Suisse environ 800 véhicules par an, ce site connait un gros succès.

images chris doumaiselle

Certains clients veulent acheter seulement un prix, dès leur première phrase ils veulent le prix le plus bas ! On leur dit bien mais eux considèrent qu’ils n’on pas plus à investir, par contre quant le véhicule arrivent ils ne sont pas content et après on entend parler sur des forums des gens qui achètent des voitures à 10 000 € et disent qu’ils ont investis toutes leurs économies et que le véhicule n’est pas dans un bon état, il ne faut pas rêver, c’est pas parce c’est les Etats Unis que vous allez avoir un miracle et acheter un véhicule en parfait états pour 10 000 voir 20 000 euros !

Il faut savoir investir dans un véhicule de collection et y mettre le prix pour être satisfait. Heureusement que les clients ne sont pas tous comme ça sinon j’aurai arrêté cette passion depuis bien longtemps.

Et les gens sur les forums qui rêvent, ils donnent des conseils mais n’on même pas le permis, ou n’ont même pas un véhicule américain et n’on jamais importe un véhicule, on les vois sur des forums, ont dirait qui ils passent des semaines entières, j’en crois pas mes yeux, ils se montent la tête entre eux et critiquent les importateurs, ils savent pertinemment bien que nous ne sommes pas les propriétaire des véhicules, c’est bien marqué dans les conditions et c’est dit sur le site, on aide les clients à acheter auprès de revendeurs locaux américains et on s’occupe de la logistique d’exportation du vendeur au terminal et du terminal a la destination finale, si vous achetez un véhicule en mauvais état il arrivera dans le meme état que ce que vous l’avez achète, pour avoir satisfaction sélectionnez un véhicule restauré ou d’origine.

Le plus important c’est le règlement au vendeur, en étant sur place c’est plus facile a gérer, notre équipe s’occupe de la vérification, il faut faire très attention et vérifier le vendeur avant de le payer, copie de pièces d’identité, Title au nom du vendeur, non de la banque, on a déjoué plus d’une centaine d’arnaques depuis que j’ai commencé ce métier, les clients peuvent me remercier.